ENTRETIEN EXCLUSIF avec Lucas Sayler « Nous tracerons notre chemin, avec l’aide de Dieu, jusqu’aux portes de l’Élysée »

URL du compte sur Instagram : https://www.instagram.com/imperial_socialiste_/

URL pour le compte sur Discord : https://discord.org/6Bm8chW

Lucas Sayler, membre du mouvement Impérial Socialiste, est un influenceur sur Instagram qui a de plus en plus de poids.

Nous avons hésité à le contacter, de prime abord, car nous avions des craintes au vu du nom choisi.

Mais après discussions et au regard de la qualité des publications produites, nous avons le plaisir de réaliser cet entretien ce jour avec lui.

OJL : Bonjour Monsieur Sayler.

Lucas Sayler : Bonjour.

OJL : Première question, brute, je m’en excuse, quelles sont les différences entre Impérial Socialisme et National Socialisme ?

Lucas Sayler : Les deux idéologies sont radicalement différentes. À tous les niveaux. Il n’existe aucun lien, direct comme lointain, que l’on puisse faire.

OJL : Par rapport à la Judéité, votre mouvement a-t-il un positionnement précis ?

Lucas Sayler : Notre mouvement prône l’attachement aux racines Chrétiennes de l’Europe. C’est fondamental pour nous. Cependant, nous n’avons pas, par nature, d’animosité envers la religion Juive.

OJL : Quels sont les avantages du système politique Impérial selon vous ?

Lucas Sayler : Les avantages du système Impérial sont dans sa structure. Bien sûr l’Empire peut très bien s’appuyer sur une base démocratique. Cependant il est, à nos yeux, essentiel qu’il y ait un pouvoir suprême qui dépasse de loin les institutions afin de garantir la mission première de l’État, qui est de protéger ses citoyens et de structurer, d’ordonner la société.

OJL : Pour vous, « la sécurité est la première des libertés » ?

Lucas Sayler : Oui.

OJL : Selon vos explications (très claires) le système Impérial est-il compatible avec une sorte de Monarchie parlementaire ?

Lucas Sayler : Dans un certain sens, oui. Car si nous parlons d’existence parlementaire, alors l’Empire peut très bien la garantir. En revanche, en ce qui concerne la Monarchie, par sa nature même, ce système est parallèle au système Impérial.

OJL : Ne croyez-vous pas, que aux yeux des novices (j’en fais partie) la Monarchie a par nature, vocation à tout contrôler, tandis que (dans sa vision la plus positive) l’Empire n’a pour vocation qu’à s’occuper du domaine militaire et/ou sécuritaire ?

Lucas Sayler : Non je ne le crois pas. Tout le monde peut comprendre que la Monarchie est en capacité de tout contrôler quand elle est « absolue ». Il en va de même pour l’Empire.

Ceci dit, il ne faut pas voir le contrôle total comme quelque chose d’absolument négatif. Puisque sur certains points il est parfois nécessaire. Si l’État veut être efficace dans sa fonction (peu importe sa structure), il ne doit pas se limiter à un ou plusieurs domaines mais doit  avoir la main mise sur l’ensemble de ces domaines.

Le contrôle absolu est parfois légitime. Et donc son utilisation peut être justifiée.

Mais attention car il ne doit pas être systématique.

OJL : Concernant maintenant le volet « socialisme ». Comme vous le savez, ce mot est considéré comme une insulte grave dans le monde des Patriotes. Il est notable que votre mouvement assume son utilisation. Pour vous, le socialisme a des vertus ?

Lucas Sayler : Il est regrettable de constater le devenir du socialisme aujourd’hui. De vils félons ont fait croire qu’ils pouvaient porter le socialisme. Mais l’ont transformé en ce que l’on appelle aujourd’hui le gauchisme.

Selon nous, il faut revenir aux origines du socialisme et à ce qu’il prône. Pour comprendre que ce mouvement n’a en rien à voir avec cette organisation de menteurs et de progressistes qui se fait appeler le parti socialiste.

OJL : Quel est votre socialiste préféré ?

Lucas Sayler : Selon moi le meilleur du socialisme serait de prôner l’union de la population. Derrière l’idéal d’une société plus égalitaire et qui cherche à aider son prochain. En ce sens, nous pensons nous rapprocher des idées de Jean Jaurès.

OJL : Quel est votre parcours politique et philosophique ?

Lucas Sayler : Pour ce qui est du parcours politique, nous n’avons pour le moment mené aucune campagne. Mais nous ne perdons pas l’ambition, ni la volonté, de poursuivre la traversée politique qui pourra peut-être nous mener au pouvoir.

Pour ce qui est du parcours philosophique, objectivement nous ne nous inscrivons pas dans une mouvance philosophique particulière. Nous nous sommes appuyés sur plusieurs philosophes pour irriguer notre pensée, tels que Schopenhauer, Nietzche, Emmanuel Kant et Machiavel.  

OJL : Pour vous, l’Impérial Socialisme doit être fondamentalement Chrétien, Catholique, Athée, Laïc ou autre ?

Lucas Sayler : Le mouvement Impérial Socialiste n’a pas, dans ses fondations, d’appartenance religieuse. Ceci dit, nous sommes défenseurs des valeurs morales et des traditions de notre pays et de l’Europe. Et dans ce sens, nous sommes défenseurs et souhaitons préserver l’Église Catholique et plus généralement Chrétienne qui est à l’origine de notre civilisation.

OJL : Parlons un brin d’économie. Comme vous le savez, aux USA, les impôts, ne sont pas très bien vus, surtout à droite. Quelle est la position de votre mouvement vis-à-vis du matraquage fiscal ?

Lucas Sayler : Dans un premier temps, l’impôt se veut être nécessaire car l’État a besoin de financement. Qui plus est, l’impôt peut être vu comme une forme de redevance des citoyens envers la protection que l’État opère. Ceci dit nous trouvons scandaleux le fait que, par exemple, un chef d’entreprise ou entrepreneur Français soit noyé sous les taxes et autres impôts. Et nous trouvons tout aussi révoltant, les impôts inéquitables. Il n’est pas normal qu’un individu touchant le SMIC paye des impôts  parfois plus élevés qu’une personne ayant un patrimoine important. Sans tomber dans le délire Marxiste, de devoir faire payer sans cesse les possédants, au nom d’une pseudo « justice sociale », nous pouvons toutefois trouver une solution équitable.

OJL : Comme vous le savez, à ce jour, la France est dans une situation très difficile sur bien des plans. Avez-vous de l’espoir pour notre pays ? Si oui, par quel biais ?

Lucas Sayler : Oui naturellement nous avons de l’espoir. Car sans espoir il n’est point d’avenir de possible. Aujourd’hui l’espoir réside dans un éveil Français. L’esprit de la population commence à se libérer du diktat de gauche. Et ne croit plus aux balivernes qui lui sont assénées à longueur de journée. Donc nous pouvons prédire une résurrection Française.

L’espoir réside donc dans le peuple Français.

OJL : Appelez-vous à voter pour un candidat en particulier pour les élections présidentielles de 2022 ?

Lucas Sayler : Nous allons peut-être surprendre, mais nous ne pensons pas qu’il y ait un candidat digne pour exercer les plus hautes fonctions. Que ce soit dans le camp National ou autre. Ceci dit nous voyons d’un bon œil, la candidature potentielle d’Éric Zemmour.

OJL : Quelles sont les actions menées actuellement par votre mouvement politique ?

Lucas Sayler : Pour le moment nous sommes principalement sur Instagram, alertant la population sur bien des sujets graves. Nous avons un groupe de discussion sur Discord. Qui plus est, nous organisons parfois des rencontres et des réunions physiques.

OJL : Quelles sont les projets de votre mouvement politique ?

Lucas Sayler : Nos projets sont vastes. Dans un premier temps, nous pouvons penser à devenir une sorte d’association. Ou de groupe reconnu juridiquement. Et nous tracerons notre chemin, avec l’aide de Dieu jusqu’aux portes de l’Élysée.

OJL : Merci pour votre temps.

Lucas Sayler : C’est nous qui vous remercions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :