[TRIBUNE] Papa Scholz réarme l’Allemagne

Le blanchisseur chez qui j’ai mes habitudes, me disait ce matin : « J’ai l’impression que les médias ont dépassés la ligne rouge, avec le conflit en Ukraine, en montrant notamment des cadavres d’enfants ».
Je suis totalement d’accord avec lui.

Pendant que, devant la machine à café, les bobos versent des larmes de crocodile sur le conflit en Ukraine, une information capitale semble être passée à l’as.

Cette information, c’est le réarmement de l’Allemagne :

https://atlantico.fr/article/decryptage/le-rearmement-de-l-allemagne-pour-le-meilleur-et-surtout-pour-le-pire-vladimir-poutine-russie-guerre-en-ukraine-europe-union-europeenne-france-emmanuel-macron-investissements-bruno-north

Ce n’est plus une chimère. C’est une réalité.

1_Une Allemagne largement favorisée par l’UE

Le deal de la fin de la seconde guerre mondiale, marché qui fut maintenu après la chute du mur, était de faire de l’Allemagne, une nation sans armée.

Sur le papier, tout bon patriote pouvait s’en émouvoir, mais au vu des joyeusetés réalisées par l’armée Allemande (notamment au XXième siècle) il semblait en effet assez sage d’enlever le P38 des mains des boches.

Heureusement, une modeste compensation est venue consoler nos voisins d’outre-rhin : l’argent. Et pas un peu d’argent. Des montagnes d’argent. Comment ? D’abord après la seconde guerre et la chute du mur. Mais surtout grâce à l’Union Européenne.

Alors que on nous avait vendu l’UE comme un projet merveilleux, il semble bien que avec 20 ans de recul sur la monnaie unique, le bilan soit sans appel : ON C’EST FAIT ENC##ER !!!!

À l’inverse, les Allemands ce sont bien gavés. Et si aujourd’hui le Royaume-Uni a quitté le navire et que Philippot parle de « Frexit » toute la journée : c’est qu’il y a des raisons.

Le couple franco-allemand était à peu près plausible du temps de Schröder-Chirac. Mais depuis, c’est juste une blague. Mémère Merkel nous a mené en bateau pendant des années. Et Scholz ne semble pas très avenant, c’est le moins que l’on puisse dire…

Mais comme si cela ne suffisait pas, nous avons appris que l’Allemagne s’ennuyait au pays des licornes et comptait bien reprendre ses vieilles occupations…


2_Le retour de papa Schultz ?

L’Allemagne ferait mieux de s’occuper de ses très graves problèmes intérieurs.

Par exemple :

_Ses problèmes d’énergie. Les éoliennes, on sait que c’est bidon. Et sa dépendance au gaz russe est réelle.

_Son immigration est totalement incontrôlée.

_Ses fameuses autoroutes, rappelons-le, datent de la seconde guerre mondiale et sont toujours faites… de plaques de béton.

Et je ne cite ici que le haut de l’iceberg.

Mais non, au lieu d’être un peu pragmatique, elle semble céder (encore et encore) à ses démons impérialistes.

Combien de fois les Allemands sont-ils venus en vacances chez nous avec leurs armées ? Trop souvent.
Et l’histoire nous le montre À CHAQUE FOIS. À chaque fois que l’Allemagne est forte et que la France est moribonde, à chaque fois cela donne une invasion.
Regardez l’histoire. C’est mécanique. C’est automatique. C’est affligeant.

Alors que valérie détresse nous parle d’une armée française qui devrait être remplacée par celle de l’Otan (ou de l’UE), l’Allemagne, elle, ne semble pas partager ces vues globalistes et reprend ses (très) mauvaises habitudes.

C’est simple, c’est encore ses voisins de l’est (la Pologne) ou ses voisins de l’ouest (la France) qui va s’en prendre plein la gueule. Et les nostalgiques de l’empire prussien savent que ce serait plus facile de s’en prendre à nous, vu notre état. Les anglais le savent très bien, puisque derrière l’affaire des pêcheurs français, se cache des intentions impérialistes de l’empire… britannique cette fois.

Papa Scholz, assurément, nous réserve de bien mauvaises surprises si, très vite, nous n’ouvrons pas les yeux et si nous ne réagissons pas fermement.

Conclusion :

L’histoire se répète et cela en est vraiment à hurler. Ici encore, la croix de Lorraine de notre magazine a tout son sens. Les gauchistes sont véritablement des fossoyeurs de notre nation. En ayant affaiblit à ce point ses défenses immunitaires, elle le condamne en permanence à tous les maux.

Rappelons que les soldats français ne sont plus équipés de fusils français. Mais de HK 416… fabriqués en Allemagne…

Prions et résistons. Notre pays n’a pas fini d’avoir besoin de nous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :